Les maladies de l’abeille

Les maladies de l'abeille

Articles | Les maladies de l’abeille

Le varroa, aucune colonie n'échappe à l'infestation.

C'est un acarien parasite qui se fixe sur l'abeille adulte ou la larve et qui se nourrit de sa lymphe. Il affaiblit grandement la colonie et il se reproduit facilement dans les couvains.

Seuls des traitements coûteux permettent de réduire leurs nombres dans les colonies.

Les loques sont des maladies contagieuses graves.

Cette maladie affecte les larves d’abeilles operculées qui vont mourir puis pourrir.

La loque américaine (grave) se caractérise par des larves visqueuses sous des opercules rongés. Au stade avancé, on constate une odeur putride. La destruction immédiate de la ruche est obligatoire pour éviter les contaminations.

La loque européenne (moins grave) se caractérise par des larves jaunes ou grisâtres dans des positions anormales. Au stade avancé, on constate une odeur putride.

Les mycoses sont des maladies provoquées par des champignons.

On retrouve des larves mortes à l’aspect plâtré au niveau du couvain.

La fausse teigne est une larve de papillon.

Elle se nourrit des produits de la ruche.

Elles sont peu nombreuses dans les ruches peuplées mais on les retrouve en grand nombre dans les ruches abandonnées.

La nosémose est une maladie parasitaire provoquant des diarrhées qui se développe dans le tube digestif de l'abeille.

L'acariose est une maladie contagieuse grave provoquée par un acarien placé dans les trachées de l'abeille.

Et d’autres virus sont connus mais ils restent plus rares et moins graves pour les abeilles.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Panier