Le travail au rucher

Le travail au rucher

Articles | Le travail au rucher

Nettoyage - J'utilise un brûleur pour les parties en bois et en métal, de la soude ou de l'eau de javel pour les parties en plastique.

Cire de cadre - Je change environ 5 cadres de ruche par an pour limiter les maladies. Je passe par un cirier pour récupérer des cires gaufrées.

Coûts administratifs - En tant qu'agriculteur je dois payer la MSA.

Essence - Pour me rendre au rucher avec le matériel.

Traitements varroa - Je fais 2 traitements par an pour limiter l'infestation du varroa.

Sirop - Pour qu'elles aient de bonnes réserves et puissent passer l'hiver.

Reine - Je n'en change pas forcement chaque année. Si elles sont bonnes, je les garde 3 ans maximum sinon je les change.

Février 2022

Première visite (19/02/22)

La première visite de l'année sert à se renseigner sur l'état de la colonie.

  • Je vérifie premièrement si la colonie est en vie et si elle est en forme (sur la photo, la colonie à l’air assez puissante)
  • Je regarde ensuite les 5 cadres, un à un, rapidement pour ne pas trop déranger les abeilles et ne pas refroidir le couvain.
  • Je cherche si il leur reste des réserves de nourriture. Sinon, je leur donne un peu de sirop. Je regarde aussi les réserves de pollen.
  • Enfin je cherche de la ponte de reine et je regarde la taille des couvains. Si il n’y en a pas, la ruche est sûrement perdue.

Cette année j'ai perdu 10 ruches en sortie d'hiver et 5 sont assez faibles. Sinon les 55 autres sont assez puissantes, j'espère qu'elles vont bien se développer. 

Nettoyer les planchers (25/02/22)

Les abeilles sont de grandes nettoyeuses. Dans la ruche, elles nettoient toutes les alvéoles après leur utilisation. Elles s'occupent aussi de sortir les cadavres d'abeilles, les débris de cire, les larves d'abeilles malades ou mortes.

C'est grâce à cette capacité qu'elles ralentissent voire stoppent les maladies contagieuses . Cette capacité est héréditaire , on peut donc juger la qualité d'une reine aux nettoyages de ses abeilles

Pourquoi, je nettoie les planchers ?

Sur les planchers Nicot, il y a une grille d'aération et en dessous une plaque verte (je la retire lors des périodes de grandes chaleurs). Malheureusement, les débris tombent sur le plancher, passent à travers la grille d'aération et s'amassent sur la plaque verte. Les abeilles n'ont aucun accès pour les nettoyer. C'est donc à moi de le faire.

Mars 2022

Ajouter des cadres

Lors de mes visites (chaque semaine),  je regarde l'avancée des couvains et la ponte de la reine.

Généralement, les ruches sont constituées d’une rive à chaque extrémité (elles y stockent leurs réserves de miel et de pollen). Entre ces rives, il y a les cadres de couvain. Le couvain s’agrandit comme un sphère. Lorsqu’il a atteint 3 cadres, je rajoute un nouveau cadre en bord de couvain.

Ensuite, j'attends qu'elles le construisent et que la reine ponde dans les alvéoles et je rajoute un nouveau cadre à l'extrémité du couvain jusqu'à arriver au dixième cadre.

Avril 2022

Pose des hausses (04/04/22)

Quand la ruche a ses 10 cadres, je pose une hausse. Généralement en début avril.

Ensuite, j'attends qu'elle se remplisse. Quand elle est bien lourde j'en rajoute une autre.

Mes colonies fortes ont souvent trois ou quatre hausses remplies.

Retirer les cellules royales (Début 15/04/22)

Lorsqu'une colonie est sur 10 cadres et qu'elle a rempli une hausse, elle risque de fabriquer des cellules royales.

A quoi servent-elles ?
C'est le moyen de reproduction d'une colonie.

La colonie va fabriquer une cellule royale (une future nouvelle reine) . Et juste avant son éclosion, l' ancienne reine va partir de la ruche avec la moitié de la colonie et des provisions pour aller s'installer ailleurs . On se retrouve donc avec deux colonies .

Cela est un problème pour l'apiculteur. c'est donc pour cela que je retire les cellules royales tous les 6 jours (juste avant que la vieille reine décide de partir).

Mai 2022

Récolte du miel de Colza (02/05/22)

Lorsque la floraison des champs de colza est terminée, je récolte les hausses de miel.

Le matin, de bonne heure, je retire toutes les hausses de miel. Je place une hausse vide sur le corps de ruche, un chasse abeille au dessus et je remets les hausses de miel par dessus. Les abeilles vont progressivement descendre de la hausse pendant la journée.

En fin de journée, je retire les hausses de miel. J'utilise un souffleur pour faire partir les dernières abeilles qui restent dans la hausse. Puis je retire les chasse-abeilles et referme la ruche.

Enfin, je dépose toutes les hausses de miel dans la chambre chaude (une pièce chauffée à 30°C pourvue d'un déshumidificateur). Je contrôle l'humidité du miel. J'attends quelques jours et lorsqu'elle est inférieure à 18% je commence l'extraction.

La suite prochainement ...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Panier